L’anglais, le plus tôt possible, une erreur.
Le 100% Anglais, une erreur


Le mieux c’est de démarrer l’Anglais en CE1


Le plus tôt possible ou pas !

On cite souvent les pays nordiques. Mais ils ne commencent pas l’Anglais en maternelle ou ne démarrent pas avec des cours 100 % en Anglais. Mes 8 ans d’enseignement, ma vie et ma famille d’expatrié m’ont confirmé que les nordiques avaient raison.


Les enfants éponges
Suite à de nombreuses études scientifiques et neurologiques, il est admis que les petits sont de véritables éponges. Je ne doute pas des études mais de leurs interprétations diverses.
Les petits sont des éponges mais ils doivent apprendre que l’eau ça mouille et que le feu ca brule.
Les capacités académiques d’un étudiant de 20 ans et d’un enfant sont incomparables !!!! La différence entre leurs manuels se compte en centaines de pages.


Je retrouve les mêmes résultats chez ma famille d’expatrié et chez mes élèves.


Constat d’enseignement
Après 8 ans d’enseignement je constate que les plus de 7 ans peuvent apprendre 10 mots par séance tandis que les plus petits n'arrivent qu'à 5 mots.  Sur le plan de la construction de phrases la différence est encore plus flagrante : les petits ont encore du mal à construire des phrases en Francais!
Constat d’expat
Dans ma famille d’expat, nous avions observé le même phénomène entre ma petite soeur ( 4 ans ), mon petit frère ( 6 ans ) et moi ( 8 ans ). Sur place nous étions tous bilingues mais ca a été plus long pour ma soeur. La différence est vraiment apparue après notre retour en France. Ma soeur a perdu son bilinguisme. Elle l’a retrouvé seulement après être retourné un an en Floride.


Le constat est général quel que soit la situation : Ca ne sert à rien de commencer trop tôt.


Mais il faut effectivement démarrer avant 9 - 10 ans. L’accent devient alors beaucoup plus dure à travailler.


Des séances 100 % Anglais pour démarrer. No, No, No

Le 100% Anglais n’a pas de justification scientifique. L’explication donnée par les promoteurs de cette méthode est la réplication de leur expérience d'expatrié. Je suis un ancien enfant d’expat. J’avais au moins 8 heures d’Anglais par jour, pas une heure par semaine. La fréquence est trop différente pour appliquer la même méthode.
Le vrai élément clé c’est la fréquence. Y a pas de solution miracle, désolé.


Si on regarde du côté institutionnel. Les pays d’europe ayant d’excellents résultats ne démarrent pas en 100 % Anglais. On y arrive progressivement.
J’ai reçu des élèves de tous mes concurrents en 8 ans. Ils ne savent pas construire de phrases mais sortir des bouts de conversations tout fait sans connaître le sens les mots qu’ils utilisent. Ils perçoivent uniquement le sens général. Ils sont incapables de modifier leurs phrases. Il faudrait donc leur apprendre toutes les phrases de la langue Anglaise par coeur. Et ceci avec une heure d’Anglais par semaine.
.


Alors quelle méthode  ?  Quel élément clé.

L’élément clé c’est la fréquence.


Mes 8 ans d’enseignement m’ont montré le constat suivant :  Tous mes élèves qui font de l’Anglais chez eux progressent deux fois plus vite.
Mes collégiens décollent avec leur 3 heures d’Anglais au collège.


L’’apprentissage extraordinaire des expats s’explique également par la fréquence.


L’Anglais progressif


Le 100 % Anglais étant difficile avant le collège, il faut faire un mélange.
Personnellement je fais en sorte que tous les éléments clés du jeu soient en Anglais, pas la vie ou les explications. Ainsi lors d’une bataille d’eau, la partie du corps a touché sera indiquée en Anglais. Autre exemple avec le chat maison : le chat indique la maison en Anglais.


La victoire est impossible sans la maitrise de l’Anglais.


Tous mes jeux sont construits de cette façon. Ca rend l’utilisation de l’Anglais réelle et littéralement indispensable.


Une méthode structurée, classique.


La méthode “classique” que nous connaissons tous : On apprend du vocabulaire puis on commence commence la conjugaison et la grammaire.
Il est impossible de créer une phrase sans connaître les mécanismes de la conjugaison et de la grammaire. L’expatriation ou une exposition intense à la langue rend la chose possible par un mécanisme “ une bibliothèque gigantesque  de copiez collez”, mais pas uniquement. Il y a aussi un apprentissage inconscient des règles de conjugaisons et grammaire.   


Comment organiser le jeu au tour d’un Anglais progressif ?


Le chat utilisera d’abord uniquement des mots : tree, bush. Puis je lui demanderai d’utiliser son premier verbe: You must touch the bush.
Et ainsi de suite je lui donnerais plus de verbes avant de lui apprendre les conjugaisons.
Une fois qu’il maitrisera bien tout ca, une partie de la vie de classe sera faite en Anglais.
Mais il faut attendre le Cm1 voir le collège pour avoir des cours purement en Anglais sans un mot en Francais de qui que ce soit.

Cette méthode progressive permet notamment de faire des jeux plus complexes et sportifs parce que les explications sont rapidement compréhensibles. Elles sont données en Français.